forum
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Une bonne année 2016 à tous et la santé pour nos loulous.

Partagez | 
 

 Max'...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
théomama
Administrateur
 Administrateur


Nombre de messages : 18625
Age : 46
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Mar 8 Oct 2013 - 7:40

coucou Max...et bien tu as eu de la lecture ici Wink

tu sais il n'y a pas vraiment de juste ou d'injuste... ces malformations arrivent... et c'est comme cela. C'est tombé sur toi...Mais cela ne veut pas dire que la vie t'en veut... qu'elle a été injuste avec toi..c'est juste la nature qui s'est plantée...
Après on peut voir tout cela à des niveaux spirituels ..mais je ne vais pas me lancer là dedans avec toi à moins que tu sois croyant.

Citation :
Je sais qu'il faut de tout pour faire un monde mais je ne voulais pas être ce genre de personne.
on ne décide pas qui on va être... ! c'est vrai pour tout le monde... et on a absolument tous un chemin d'acceptation de soi à faire... si on lutte contre soi même alors ça risque fort de nous rendre malheureux...

Cette fente a pris toute la place dans ta vie....et je peux comprendre que quelque chose qui se voit comme le nez au milieu du visage prenne autant d'importance. Et puis la fente ce n'est pas rien, sinon nous ne serions pas tous ici à échanger Wink

Mais je pense que tu broies quand même du noir avec tout cela...et que ça a pris beaucoup beaucoup beaucoup d'importance....

Citation :
Je veux pas être le mec à qui on sourit niaisement parce que je suis différent, parce qu'on pense comprendre ma douleur, ça peut se comprendre non ?
mais qui a dit qu'il s'agirait de t'aimer par pitié ? ...non Max je t'assure que des personnes passeront au delà de ta fente ou de ton apparence pour t'aimer... et cela sans se forcer ou sans devoir avoir pitié de toi. Tu as là une idée erronée de la vie et de l'amour... mais c'est normal à ton âge... tu verras que la réalité est tout autre... tu sous estimes les autres en quelque sorte Wink
Citation :

Je n'ai pas demandé à ma mère toutes ces questions, en faite je ne lui en ai demandé aucune. Je crois que j'ai pas confiance, j'ai l'appréhension qu'elle me dise des choses qui me passeront de travers et me descendront encore plus le moral, et ce sera reparti pour des souffrances etc, oulala dieu que je suis fragile.
oui tu es conscient de ta fragilité...effectivement en posant de genre de question on prend le risque d'avoir des réponses durs à entendre...peut être qu'il vaut mieux éviter pour l'instant..

bon ...à la vue de tout cela je crois quand même que tu devrais te faire aider par un professionnel afin de pouvoir avancer dans ton histoire. As tu la possibilité de te mettre en contact avec un psychologue ? il y en a-t-il un au lycée ?


_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
loupette
Membre indispensable
Membre indispensable


Nombre de messages : 203
Age : 35
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Éline née en septembre 2013 avec une FLP gauche unilatéral operée par le docteur Benouaiche et une aînée Lily 4 ans
Localisation : AUVERGNE
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Mar 8 Oct 2013 - 13:43

salut max, désolée que mon message t choqué, mais j'espère que tu pourras avancer, que ton malaise finisse bref je l'espère sincèrement que tu puisse t'épanouir....

Comme tous les messages que tu as lu, je comprends que ça soit difficile pour toi ou roro!!
je ne suis pas porteuse de fente et je sais pas ce que vous ressentez et oui j'espère que ma fille ne souffrira pas des gens!!!

J'ai 32 ans donc je suis passée par l'ado et comme on te disait c'est une sale période car moi j'étais assez costaud et trop gentille, même bête disons le terme!! je faisais tous pour qu'on m'aime bien!! bref je me suis fais pourrir!!

Donc je crois que chacun à sa croix à porter dans l'adolescence!!

Je comprends que tout te choque mais si ça peux te rassurer ma fille depuis qu'elle est là, que j'ai une image d'elle en vrai, je la trouve la plus belle!!! Smile

bon courage pour la suite


Revenir en haut Aller en bas
théomama
Administrateur
 Administrateur


Nombre de messages : 18625
Age : 46
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Mar 8 Oct 2013 - 17:59

Citation :
Donc je crois que chacun à sa croix à porter dans l'adolescence!!
et même après... Wink  la vie n'est pas faite pour être un long fleuve tranquille...

_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
loupette
Membre indispensable
Membre indispensable


Nombre de messages : 203
Age : 35
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Éline née en septembre 2013 avec une FLP gauche unilatéral operée par le docteur Benouaiche et une aînée Lily 4 ans
Localisation : AUVERGNE
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Mar 8 Oct 2013 - 21:14

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane roro
Membre fidèle
Membre fidèle


Nombre de messages : 197
Age : 19
Localisation : Côtes-D'Armor, Saint-Brieuc, Rennes (22)
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Mer 9 Oct 2013 - 18:59

théorama à raison, si la vie était aussi facile et simple, elle n'aurait pas lieu d'être, ce serait trop parfait, je pense que nous avons besoin de difficulté ou de malheur, des obstacles pour nous permettre de l'apprécier à sa juste valeur, même si, nous, parents ou enfants qui sommes sur ce forum, nous avons peut être plus de difficultés et de malheurs que les autres, mais c'est pour ça que nous avons profiter de nos instants de bonheurs à leurs justes valeurs. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://j-fente-labio-palatine.skyrock.com/
TalonsAiguilles
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1394
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Lola née en 2010 et Lucas né en 2012
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Mer 9 Oct 2013 - 20:39

Je ne sais pas si les choses sont si simples romane... Il y a des gens qui ne supporteront pas les "petites" épreuves que la vie leur impose et d'autres qui profiteront de la vie malgre les "grosses" catastrophes qui leur tombent dessus et parfois a répétitions. Il y a des gens qui s'écroulent car le monde semble leur tomber sur la tête et d'autres qui prennent facilement du recul fasse aux petits tracas quotidiens. Ça dépend de notre éducation, de notre tempérament, du soutien que l'on reçoit et surtout des décisions que l'on prend pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
théomama
Administrateur
 Administrateur


Nombre de messages : 18625
Age : 46
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Mer 9 Oct 2013 - 20:39

ben c'est à dire que tout dépend de la vision de la vie que l'on a...soit on voit cela comme un terrain de plaisance où l'objectif principal est de passer du bon temps et d'être ennuyé le moins possible par des situations difficiles.... et là on risque vite de déchanter...

soit on voit cela comme un gros stage de formation..où chaque événement a sa raison d'être car il est une chance pour nous de progresser...de devenir plus sage...de mieux se connaitre et connaitre les autres... Et là .... alors on est heureux d'avoir autant de situation d'apprentissage...

et comme tu le dis Romane... alors les moments de calme et de joie ont vraiment un gout excellent !

_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
truiss
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1584
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Cédric
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Mer 9 Oct 2013 - 21:41

Je rejoins Talonaiguille sur le fait que nous ne sommes pas tous "armés" de la même façon face à la vie. Nous avons tous des sensibilités différentes, ce n'est pas qu'une question de volonté et de choix quant à la vision que l'on a de la vie. Il y a des gens pour qui certains obstacles vont paraître insurmontables alors que pour la majorité des gens il y a "plus grave" et "pas de quoi en faire un plat", mais pour cette personne là, c'est juste trop difficile...

L'important je pense, quelle que soit la situation, c'est de ne pas rester seul avec sa souffrance... La semaine dernière, la prof de psycho nous expliquait qu'on avait pour la majorité d'entre nous des comportements parfois névrotiques ou psychotiques, et une étudiante lui a demandé quand est ce qu'on devait considérer qu'on allait suffisamment "mal" ou qu'on était suffisamment "dysfonctionnel" pour consulter, et la prof a répondu "quand on s'aperçoit qu'on a plus de choses négatives ou douloureuses dans sa vie que de positives, on peut considérer qu'on pourrait avoir besoin d'aide".

En gros ce n'est pas vraiment la situation qui fait qu'on a un besoin légitime d'aide ou qu'on a légitimement le droit d'aller mal, c'est notre sensibilité, notre construction psychique, les obstacles de la vie qui nous ont fragilisés et rendus particulièrement vulnérables à certaines choses qui feront qu'une situation problématique en particulier va déclencher quelque chose de douloureux, d'angoissant, un mal être ou une dépression qui peut nécessiter d'avoir besoin d'aide...

Pour pouvoir "voir la vie du bon côté" et tirer parti des expériences compliqués, il faut au préalable en être capable, ne rien avoir qui parasite notre vision des choses et notre sensibilité...

Enfin voilà c'est à la fois un avis perso et étayé par ce que j'ai pu comprendre de mes cours ces derniers temps...

_________________
Laetitia, 33 ans, maman de :
Cédric, 14/04/2004 Mon courageux lardon plein de malice
(fente maxilio-labiale droite et palatine bilatérale complète, pied bot varus equin)
Camille, 06/06/2009 mon petit soleil à moi!
Revenir en haut Aller en bas
louloute33
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 29
Age : 30
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Louis 22/10/2013
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Mer 9 Oct 2013 - 22:20

Ton temoignage m a touché Max. C est un age que je trouve deja "compliqué" en temps normal,mais avex la fente c est surement encore un cran au dessus.
Je pense que tout les parents ou futurs parents ont peur pour leur enfant, la fente est une angoisse supplementaire mais je pense que rien n est insurmontable avec de l amour. Cela peut paraitre bateau comme facon de parler mais c est vraiment comme ca que je ressens les choses. Tu sais a l annonce de la malformation lors de ma 2nd echo j ai vecu un dechirement interieur,une culpabilité immense mais surtout une force d aimer! J avais ce petit etre depuis 5 mois deja au creux de mon ventre, et bien sur j etais heureuse et j aimais deja ce petit etre mais sans vraiment m en rendre compte. Apres tout ca c etait clair, meme si n est pas encore né j aime ce petit bonhomme plus que tout au monde et je donnerai tout pour lui, fente ou pas fente.
Revenir en haut Aller en bas
théomama
Administrateur
 Administrateur


Nombre de messages : 18625
Age : 46
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 8:01

Citation :
Pour pouvoir "voir la vie du bon côté" et tirer parti des expériences compliqués, il faut au préalable en être capable, ne rien avoir qui parasite notre vision des choses et notre sensibilité...
oui mais cela s'apprend. Ce qui nous fait appréhender d'une certaines manière une situation c'est effectivement, comme tu le dis, ce que nous pensons de la situation..et non la situation en elle même. Il convient alors de conscientiser tout ce qui fait qu'on voit une situation d'une certaine manière. Cela dépend de notre vécu, nos attentes face à la vie, notre éducation, nos croyances au sens large du terme, etc.
C'est comme un kaléidoscope... est nous avons chacun un kaléidoscope différent. Mais on peut peu à peu démonter ce kaléidoscope pour tenter de voir les choses telles qu'elles sont vraiment sans que toute notre histoire...notre émotionnel etc...ne viennent biaiser les images.  

Citation :
Pour pouvoir "voir la vie du bon côté" et tirer parti des expériences compliqués, il faut au préalable en être capable, ne rien avoir qui parasite notre vision des choses et notre sensibilité...
mais l'un va avec l'autre... on en devient capable... je n'étais pas plus forte, ni plus armée qu'un autre avant de devoir vivre l'impensable avec une fils qui nait avec une malformation et une fille avec un handicap grave. Et pourtant je vais mieux, au prix d'années de travail sur moi même, que la plupart des gens que je côtoie... Alors OUI je pense que c'est possible ! pour nous tous... A force de penser que le bien être est réservé à d'autres on finit par s'en priver je pense.
Est ce que la résilience est le privilège de certains....? beaucoup de médecin se penchent sur cette question...
Mais franchement je crois que bien souvent nous nous enfermons nous même dans notre prison.. il y a vraiment des sorties de secours... qui sont parfois beaucoup plus simples qu'elles n'en ont l'air. C'est peut être là qu'on se fait avoir. On pense que c'est trop compliqué...alors qu'il suffit d'appuyer sur le bouton "je vois la vie en rose"...

et n'allez pas croire que ma vie est simple...si je ne faisais pas le choix d'appuyer sur bouton de la vie en rose chaque matin....je passerais mon temps en dépression nerveuse ... car ce que je dois assumer avec ma fille est vraiment l'une des pire chose que l'on puisse vivre comme parent ...je pense.
A 18 ans je faisais des attaques de panique...ça m'a valu deux ans de psychothérapie....alors la sensibilité ...ça me connait aussi. D'ailleurs je peux pleurer rien à qu'à voir un cheval s'ébattre..ou le soleil se lever. Je ne suis pas sans coeur tout au contraire...et c'est bien pour cela que j'ai du trouver vite fait des issues à ma situation...
Bon après....ma vie spirituelle me sauve et m'a complétement guérie depuis 4 ans !
la souffrance n'est pas une fatalité...le découragement n'est que mensonge... c'est un état d'esprit...rien de plus... bref...quand on commence à voir tout cela clairement alors on va vraiment mieux... mais on a tous accès à cela... il suffit de voir des témoignages autour de nous pour réaliser que ce n'est d'ailleurs pas les gens qui vivent le pire qui vont le plus mal.

_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
TalonsAiguilles
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1394
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Lola née en 2010 et Lucas né en 2012
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 10:22

Oui je pense qu'il y a une nécessite de VOULOIR que les choses changent pour soi. Je vois bien avec ce qui est arrive avec la naissance de Lucas et son syndrome. Une tempête c'est déchaîne sur notre famille. Et pour ne parler que de moi, j'aurais vraiment pu faire le CHOIX de sombrer. J'ai bien failli d'ailleurs. C'est le soutien d'isa et d'une autre amie internaute qui m'a permis de remettre peu a peu la tête hors de l'eau. Tout comme Isa, notre quotidien ici n'est vraiment pas facile mais j'ai choisi de voir les choses d'un point de vue positif. Il y a des journées avec et des journées sans mais globalement, ma vie me rend heureuse comme elle est. Pour ma part, ce n'est pas la religion qui m'aide mais un BESOIN d'avoir une vie épanouie.
Revenir en haut Aller en bas
Cend
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1610
Age : 40
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Samuel 06.04.2011 flmp unilaterale.Cend flmp bilaterale
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 11:12

en ce qui me concerne; mon point de vue rejoint celui d'Isa, on peut parler de foi, de spiritualité....Il y a quelques années, j'ai eu une periode assez difficile, j'ai rencontré une personne qui est devenue une amie, parfois la vie nous amène des rencontres extraordinaire, des personnes " lumineuses".Puis a travers un livre qui m'apporte encore aujourd'hui : Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch.Une rencontre, un livre....a su me ramener a l'essentiel....

_________________
SOIS TOI MÊME, TOUS LES AUTRES SONT DÉJÀ PRIS. OSCAR WILDE.
Revenir en haut Aller en bas
TalonsAiguilles
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1394
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Lola née en 2010 et Lucas né en 2012
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 12:01

Il y a parfois des paroles qui me touchent... Je vous fais partager celle de ce matin qui vient de Franck Dubosc (pourtant je suis pas toujours fan de ce monsieur) : "même quand il y a du soleil, il faut un peu de pluie pour avoir un arc en ciel".
Revenir en haut Aller en bas
Cend
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1610
Age : 40
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Samuel 06.04.2011 flmp unilaterale.Cend flmp bilaterale
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 16:16

.....après la pluie vient l’éclaircie..... soleil 

_________________
SOIS TOI MÊME, TOUS LES AUTRES SONT DÉJÀ PRIS. OSCAR WILDE.
Revenir en haut Aller en bas
truiss
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1584
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Cédric
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 19:03

très jolie citation!

Bien sûr que rien n'est figé et qu'on peut toujours s'en sortir, bien heureusement! Mais pour certain ça prend plus de temps, et pour certains il y a des moments où c'est juste impossible... ça ne veut pas dire que ça ne le sera jamais...

Quand mon fils est né, j'ai fait une dépression du post partum qui a duré 3 mois, liée à sa fente un peu mais pas que... c'est très complexe et trop perso pour que j'explique tout le pourquoi du comment, mais là où je veux en venir c'est que j'avais conscience d'aller très mal, et une philosophie de vie résolument optimiste. J'ai tenté tous mes "trucs" habituels pour me sortir du gouffre et c'était vraiment paniquant de me rendre compte que je ne trouvais absolument rien de solide en moi à quoi me raccrocher pour me sortir de là, pour rebondir, aller de l'avant... j'ai connu des moments de réelle terreur à me rendre compte que j'étais à ce moment précis totalement désarmée et impuissante face à ce que je vivais. Ca a été je crois un des moments les plus terribles de ma vie...

J'ai revécu une DPP à la naissance de ma fille qui allait pourtant très bien, une arrivée beaucoup moins compliquée, et la chute a été rude car je ne m'attendait pas du tout à revivre la même chose que pour la naissance de mon fils! Là encore j'ai perdu pied totalement, et je me suis sentie désarmée. Ca ne veut pas dire que je me suis enfoncée dans ma déprime en me disant, rien n'est possible, tant pis, je me laisse couler. Je suis d'un tempérament combatif et cette fois j'avais l'expérience de la DPP précédente qui m'a permis de solliciter de l'aide professionnelle plus vite. J'ai pris des anti-dépresseur au bout de 4 semaines de DPP, j'avais perdu 21kg, le sommeil, et j'étais terrifiée... Le médicament a mis 4 ou 5 jours à agir et là la chappe de plomb s'est soulevée de mes épaules. Je ne l'ai pas pris longtemps, 2 mois et ensuite j'ai entamé un sevrage de 3 mois. Ca a été suffisant et ça m'a beaucoup appris d'ailleurs sur l'impact de mes angoisses sur mes relations aux autres car pendant ce temps de médication où tout à coup plus rien ne me semblait grave, où tout glissait, j'ai pu voir combien la vie était plus facile aussi pour mon entourage...

bref c'était une parenthèse pour illustrer ce que je voulais dire par le fait qu'à certains moments ce n'est pas qu'une question de volonté.

Par contre où je te rejoins Isa c'est que la force de vie, l'envie de s'en sortir, permet de faire les bons choix pour tenter de s'en sortir. Cependant il y a des gens qui font des dépressions très longues, malgré les thérapies et les médicaments, et la dépression est une vraie maladie complexe et grave, et l'entourage finit souvent par considérer que ces personnes dépressives n'ont tout simplement pas envie d'aller bien, alors que c'est faux, quelque chose fait qu'elles ne le peuvent tout simplement pas...

_________________
Laetitia, 33 ans, maman de :
Cédric, 14/04/2004 Mon courageux lardon plein de malice
(fente maxilio-labiale droite et palatine bilatérale complète, pied bot varus equin)
Camille, 06/06/2009 mon petit soleil à moi!
Revenir en haut Aller en bas
TalonsAiguilles
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1394
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Lola née en 2010 et Lucas né en 2012
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 20:20

Je suis d'accord avec toi quand tu fais une distinction avec la dépression Wink. Ce sont des moments beaucoup plus compliqués. Je suis passée par la a la perte de mon papa... Mais j'ai fait le choix de continuer en faisant ce que je pouvais le temps que ça passe. Tu le dis bien pour toi aussi quand tu as fait ta DPP.

Je suis infirmière en psychiatrie et sans faire aucun jugement de valeur... Chacun fait les choix qui lui semble le mieux pour lui. Il y a des gens qui choisissent de continuer a aller mal car les bénéfices secondaires (l'attention des proches, les arrêts de travail, etc...) leur semblent plus profitable que de se sentir bien. J'ai même certains patients qui l'exprime clairement et qui en sont donc bien conscient.

Je ne suis pas une grande fan de l'analyse qui a tendance a plonger les gens dans une stase le temps de trouver le nœud du problème. Le comportementalisme a l'avantage d'agir sur le symptôme et d'aider a ce qu'il soit supportable, voir qu'il disparaisse. Donc pour moi, l'action semble le meilleur moyen de faire. Mais encore, je ne juge pas ce qui font d'autres choix.

Et dans certains cas, les anti dépresseurs sont nécessaires (comme la DPP) mais en France, on les prescrit un peu trop facilement. Par exemple, le deuil d'un proche est quelque chose de normal et ne nécessite pas de prendre des anti dépresseurs. Je me souviens d'un médecin cardiologue qui venait d'annoncer le décès de son mari a une dame. Cette dame s'est mis a pleurer et le docteur a téléphoner aux urgences psychiatriques pour une prise en charge... Oui enfin c'est un peu normal que la dame pleure.
Revenir en haut Aller en bas
Cend
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1610
Age : 40
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Samuel 06.04.2011 flmp unilaterale.Cend flmp bilaterale
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 20:27

Cependant,il y a 2 choses, les coups dur de la vie, qui nous fait dire que nous faisons une "dépression",nous avons banalisé ce terme, et que nous avons besoin d'un soutien psychologique ou une aide médicamenteuse a court ou moyen terme, mais sans avoir déclarer une pathologie derrière.Cette personne peut effectivement, si elle le souhaite, changer la donne.....De l'autre coté, il existe des personnes atteintes d'une pathologie, les maniaco- depressif, est la, la prise en charge est différente, puisque l'on parle de maladie, et effectivement le changement reste bien fragile.....

_________________
SOIS TOI MÊME, TOUS LES AUTRES SONT DÉJÀ PRIS. OSCAR WILDE.
Revenir en haut Aller en bas
truiss
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)


Nombre de messages : 1584
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Cédric
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 20:53

c'est marrant moi c'est un pédiatre spécialiste en lactation qui m'a prescrit l'AD et une psychiatre qui m'a aidée à l'arrêter lol!
Sinon en terme de thérapie mon avis perso c'est que ça dépend vraiment de la pathologie, du problème, tout ne se résoud pas en analyse et tout ne se résoud pas avec une thérapie comportementale. Perso je pense que le comportementalisme peut être d'une grande aide et être plus efficace sur le coup, mais si on ne trouve pas le fond du problème on peut prendre le risque qu'il récidive, non? Enfin je m'y connais pas trop en comportementalisme, je n'ai jamais eu affaire à ce genre de thérapie. J'ai fait de la psychanalyse de la psychothérapie, et j'ai vu une psychiatre, j'ai même vu pendant pas mal de temps une thérapeute énergéticienne, ça m'a pas vraiment aidée dans le fond mais c'était une sorte de thérapie de bien être qui a eu ses avantages aussi...

heu je me rend compte qu'on est entrain de dévier le post de Max lol!

_________________
Laetitia, 33 ans, maman de :
Cédric, 14/04/2004 Mon courageux lardon plein de malice
(fente maxilio-labiale droite et palatine bilatérale complète, pied bot varus equin)
Camille, 06/06/2009 mon petit soleil à moi!
Revenir en haut Aller en bas
mignonette
Membre fidèle
Membre fidèle


Nombre de messages : 134
Age : 36
Nos Enfants(prenoms,dates...) : MATTIS (30/08/2007) ; HANNA (3/05/2011)
Localisation : Albertville
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 10 Oct 2013 - 23:27

bonjour,
notre petite Hanna a aujourd'hui 2 ans.
Lorsque nous avions beaucoup d'informations auxquelles nous devions faire face et que nous avions du mal à les surmonter, nous nous sommes rapprochés du service maxillo qui nous a orienté vers un psychologue. Ce dernier a su tout de suite mettre des mots sur nos questionnements et nous a permis d'avancer. Hanna disposera de cette aide tout le long de sa vie! il ne faut pas hésiter!
Revenir en haut Aller en bas
Karine A.
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 5
Age : 45
Date d'inscription : 12/10/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Sam 12 Oct 2013 - 22:45

Hello, Max. Tu sais, elle a bon dos, la flp...
Il y a des tas de personnes qui souffrent juste parce qu'elles ont un physique "atypique" ou "hors-normes". Il y a les gros, les maigres, les grands, les petits, les poilus, les roux, les frisés, et bien sûr les types raciaux, les porteurs d'appareils dentaires, de lunettes épaisses, celles qui trop jeunes ont de généreuses poitrines, ceux qui ont des scolioses, des grandes bouches, des grandes dents, des gros nez, etc, etc... Tu ne le sais paut-être pas, mais toutes ces personnes aussi ressentent ce que tu ressens, et elles sont nombreuses, foi d'ex-complexée! Bien sûr, tu vas me dire que ce n'est pas un argument.

En vérité, comme le chantait si bien Goldman, ce que tu penses être un grand malheur, c'est ta CHANCE.
C'est d'autant plus  ta chance que tu as un joli corps dont tu prends soin ( c'est super, continues! ) et un cerveau qui fonctionne bien ( tu écris et t'exprimes bien Wink )
Alors tu vas me demander en quoi est-ce que c'est une chance.
Hé bien parce que, de la souffrance naissent de TRÈS grandes qualités, qui vont contribuer grandement à ton charme, et naissent aussi des rêves et une grande force. Tu ne soupçonnes pas encore tout ça, parce que tu n'as pas beaucoup de recul sur la vie et les bienfaits que ce "malheur" va faire germer en toi. certains sont déjà à l'oeuvre, comme ton humour , ta sensibilité, ta capacité à rêver, ta rage aussi. Chaque pas qui te rapprochera de tes rêves, à commencer par ces interventions chirurgicales que tu attends si impatiemment ( je te comprends! ) va t'apporter ce qui pour d'autre n'est rien, alors que pour toi, ce sera énorme. Autrement dit, contrairement à ceux qui ne souffrent pas, tu vas être CONSCIENT du bonheur de bénéficier de choses simples dont tant de gens bénéficient sans savoir l'apprécier...
Ce n'est que le début d'une grande liste d'avantages... Wink

pour ce qui est de plaire, pense à Gainsbourg et sa gueule cassée, son nez improbable, ses yeux globuleux, ses oreilles en chou-fleur... aurait-il été gainsbourg sans toutes ces disgrâces? je ne le pense pas! Et ça ne l'a pas empêché d'être un immense séducteur qui a fait craquer les plus belles femmes. Je pense même que ce sont ces disgrâces qui lui ont conféré ce charme, grâce à la personnalité que celui lui a fait développer.

Je vais te raconter mon histoire:

Lorsque j'avais 12 ans, ma meilleure amie avait une FLP. Nous nous comprenions.
Lorsque j'étais enfant, j'étais moche. Très chétive, mal vêtue parce que négligée par mes parents, les cheveux très frisés, mal coiffés, je portais des lunettes de myope aux verres épais qui me faisaient de tout petits yeux de fouine, ornés de grosses montures "sécurité sociale" ( les plus vilaines du magasin ) , qui cachaient mon visage, posées sur un gros nez busqué, épaté et complètement disproportionné par rapport à mon visage fin et mes lèvres très fines. je ne sais pas si tu imagines le tableau...
J'ai essuyé des moqueries , chaque jour de ma vie depuis l'âge de 9 ans jusqu'à l'âge de 15 ans.
Crois-moi, les petits cons que je croisais n'étaient pas tendres avec moi. Je n'avais pourtant pas la moindre flp, vois-tu...
Pourtant j'ai dû affronter le regard des autres, souvent dur, les quolibets, les mises à l'écart... J'ai pensé moi aussi, exactement comme toi, ne jamais pouvoir plaire. Je me trouvais moche moi-même, et a me rendait très triste, même si, parallèelement cela m'a fait développer des stratégies d'adaptation, un caractère et une sensiilité que je n'échangerais pas contre une autre enfance! Comme toi, j'enviais les autres et je pensais que leur bonheur ( du moins pensais-je qu'ils étaient heureux  ) ne serait jamais mien.

Et puis... les choses se sont inversées.
A la puberté, j'ai jeté mes lunettes aux orties,  ( j'ai d'abord porté des lentilles que je me suis offertes, puis, plus tard,  je me suis fait opérer des yeux. )
J'ai appris à  dompter mes cheveux, à utiliser un sèche-cheveux et ma crinière hirsute est devenue une cascade de boucles blondes
Mon corps chétif d'enfant sportive est devenu celui d'une jeune femme aux courbes idéales...
J'ai pris mon indépendance et je me suis habillée avec caractère, à ma façon.
Déjà , à partir de là, plus JAMAIS je n'ai entendu la moindre remarque désobligeante à mon égard.
A ma grande surprise le garçon dont j'étais amoureuse a cédé à mes avances, c'est moi qui l'ai délaissé peu après,  et par la suite, j'ai essuyé vraiment très peu de "rateaux". Les garçons me draguaient souvent, les filles me jalousaient parfois...
J'ai pris de l'assurance, beaucoup d'assurance, j'ai compris que j'étais devenue plutôt jolie, plus jolie que la moyenne de filles... Cependant il restait encore un complexe à cause de ce nez...
Alors je l'ai fait refaire,  ( en 3 fois avant qu'il ne soit impeccable sur mon visage ) . Et j'ai fait repulper un peu mes lèvres.
C'était comme un coup de baguette magique. A partir de là, plus rien n'a plus jamais été comme avant. Mes opérations ne faisaient pas "faux"et de jolie, je suis devenue vraiment très jolie, voire belle...
Non seulement j'ai perdu tout complexe, mais j'ai découvert ce qu'est la confiance en soi... Et surtout, surtout... j'ai découvert que les autres, ceux que je croyais vivre un bonheur auquel je n'avais pas droit, les autres étaient bien moins heureux que je ne l'imaginais...
J'avais gagné une force supérieure à la moyenne. J'avais développé de telle ressources que j'ai excellé dans les activités que je pratique, et j'e suis devenue une référence nationale dans mes passions...

Les années ont passé. Ils ont vieilli, ceux de mon âge. Ils se sont laissé aller à la fois mentalement, souvent, et physiquement. Pourquoi prendre soin de ce qui pour eux était acquis dès la naissance et normal?  ils ont grossi, ils ont enlaidi. Les filles courent après les kilos en moins et, vois-tu Max, à plus de 40 ans , je reste mieux faite que la plupart des petites jeunes de 20 ans... Alors je ne cours après plus rien, que l'accomplissement de ma personnalité profonde, à travers mes passions. Je reste une belle femme, et je n'ai qu'à entretenir ce corps pour le rester. Du coup, je me consacre à l'essentiel, tout en préservant ce physique, qui a certes un peu vieilli mais qui continue de me combler parce qu'on n'oublie jamais ce par quoi on est passé.
Je suis pleinement heureuse. Peut-être parce que j'ai si désespérément rêvé de le devenir... Je repense parfois à la petite fille que j'étais, qui a tant souffert, j'ai envie de la serrer dans mes bras, de la consoler en lui disant ce que je te dis car aujourd'hui, c'est le tour d'autres petites filles et d'autres jeunes hommes de passer par cette souffrance.

Pour résumer toute cette histoire plus simplement, Max, je te dirais que, quand on a eu vraiment faim, on sait savourer le moindre repas toute sa vie durant. On en connait la valeur alors on ne le gaspille pas et on en profite pleinement.
Avoir eu faim, c'est donc une véritable chance, dont ne bénéficient pas ceux qui n'ont jamais eu faim.
Et n'oublie pas, ta souffrance d'aujourd'hui contribue à te forger une personnalité et des traits de caractères éminemment PRÉCIEUX.
C'est ta chance. Le temps te le démontrera, n'en doute pas.
Avance sur ton chemin, serre un peu les dents aujourd'hui, car oui, c'est douloureux, mais ne t'inquiète pas: ta vie est DEVANT toi. Aujourd'hui, tu ne fais que la préparer.

Reçois toute mon amitié.

texte de JJ Goldman qui dit merveilleusement bien, avec d'autres mots tout ce que je viens de t'exprimer:
Il faudra que tu sois douce
Et solitaire aussi
Il te faudra gagner pouce à pouce
Les oublis de la vie
Oh, tu seras jamais la reine du bal
Vers qui se tournent les yeux éblouis
Pour que tu sois belle, il faudra que tu le deviennes
Puisque tu n'es pas née jolie

Il faudra que tu apprennes
A perdre, à encaisser
Tout ce que le sort ne t'a pas donné
Tu le prendras toi-même
Oh, rien ne sera jamais facile
Il y aura des moments maudits
Oui, mais chaque victoire ne sera que la tienne
Et toi seule en sauras le prix
C'est ta chance, le cadeau de ta naissance
Y'a tant d'envies, tant de rêves qui naissent d'une vraie souffrance
Qui te lance et te soutient
C'est ta chance, ton appétit, ton essence
La blessure où tu viendras puiser la force et l'impertinence
Qui t'avance un peu plus loin

Toi, t'es pas très catholique
Et t'as une drôle de peau
Chez toi, les fées soi-disant magiques
Ont loupé ton berceau
Oh, tu seras sûrement jamais notaire
Pas de privilège hérité
Et si t'as pas les papiers pour être fonctionnaire
Tout seul, apprends à fonctionner
C'est ta chance, ta force, ta dissonance
Faudra remplacer tous les "pas de chance" par de l'intelligence
C'est ta chance, pas le choix
C'est ta chance, ta source, ta dissidence
Toujours prouver deux fois plus que les autres assoupis d'évidence
Ta puissance naîtra là

C'est ta chance, le cadeau de ta naissance
Y'a tant d'envies, tant de rêves qui naissent d'une vraie souffrance
Qui te lance et te soutient
C'est ta chance, ton appétit, ton essence
La blessure où tu viendras puiser la force et l'impertinence
Qui t'avance un peu plus loin

C'est ta chance...
Revenir en haut Aller en bas
Romane roro
Membre fidèle
Membre fidèle


Nombre de messages : 197
Age : 19
Localisation : Côtes-D'Armor, Saint-Brieuc, Rennes (22)
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Dim 13 Oct 2013 - 12:14

je suis d'accord avec toi Karine A. mon je n'ai pas cette meilleure amie dont tu parle et qui te comprenais, mais j'ai eu ma soeur jumelle, c'est elle qui me défendait devant les autres, qui passait tout son temps avec moi alors qu'elle aurait pu être acceptée par les autres facilement.
pourtant, elle à préférée rester avec moi et ma solitude, en sachant qu'elle aurait toujours pu me voir et me parler le soir ou le matin avant l'école, pourtant, elle à préférée rester à mes côtés, et être rejetée des autres par ma faute, mais c'était son choix, elle ne m'en veux pas, c'était son choix....

Aujourd'hui, elle et moi sommes séparer en semaine, nous ne sommes pas dans le même lycée, elle à ses amis et j'ai les miens, et on est heureuses, je suis de plus en plus jolies, les filles m'envie car j'ai une plus petite poitrine qu'elles et que c'est moins encombrant, je suis mince, je laisse pousser mes cheveux qui étaient toujours coupés très court avant.
J'ai un garçon parmi mes amis, et il m'a dit un jour que un garçon tombera bientôt amoureux de moi, mais qu'il faux que je sois patiente, cela ne me dérange pas, je ne suis pas presser, mais ce qu'il a dit m'a rassurer, et je savoure aujourd'hui ma complicité avec mes amis, car je pense que d'autre n'en profite pas, et que c'est fort dommage
Revenir en haut Aller en bas
http://j-fente-labio-palatine.skyrock.com/
Karine A.
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 5
Age : 45
Date d'inscription : 12/10/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Dim 13 Oct 2013 - 16:08

Bien sûr qu'un garçon tombera amoureux de toi.
Tout le monde rencontre l'amour.
Le problème c'est que les adolescents sont très souvent obnubilés par le "qu'en dira-t-on", les apparences, le désir impérieux de se fondre dans le même moule que leurs copains, ce qui les amène à rejeter tout ce qui est différent de ce groupe. C'est normal, à cet âge-là, c'est une manière inconsciente de s'émanciper , de quitter l'enfance, d'appartenir à un nouveau groupe social, d'exister comme individu libre et indépendant ( paradoxalement ).
Et puis , cela se tasse, ce besoin s'éteint doucement, et alors les individus sont plus libres de devenir qui ils sont vraiment, de se laisser aller à faire des choix différents de ceux de leur "groupe".
Et c'est là qu'ils peuvent se laisser aller à des sentiments libérés des conventions de leur groupe, libérés des convenances.
C'est pour ça qu'il est si dur d'être différent à l'adolescence, mais que même les plus différents, passé cet âge ingrat, trouvent le bonheur.

Je suis heureuse de lire ton histoire. Tu vas devenir un beau papillon, une fleur parmi les fleurs, avec tes différences, ta force, ton charme. Crois en toi, prends soin de toi et de tes atouts, et sois patiente , car le bonheur t'attend et viendra te cueillir, bientôt... je n'en doute pas une seule seconde. n'en doute pas non plus.
Bisou
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 22:25

TalonsAiguilles a écrit:
Salut Max,

Je suis en train de lire une série de livre pour adolescents. Chaque livre a pour narrateur une sœur d'une famille nombreuse et recomposée. J'aime beaucoup car chaque personnage se fait une idée des autres sœurs... Elles pensent toutes que les autres sœurs ont tout pour elle, belles, charmantes, intelligentes, bien dans leur peau, etc... Et au final, au fil des livres, on se rend compte que l'adolescence est un moment difficile pour chaque sœur. La beauté, le charisme, l'intelligence et la popularité ne protégé aucune des filles des difficultés. Une cicatrice n'est pas toujours visible...
Tu penses que tes amis sont plus cool, mieux dans leur peau que toi... Mais tu n'es pas dans leur tête et tu ne sais pas ce qui se cache derrière un comportement de frimeur ou de comique...

Et si tu décidais que tu n'étais un ado porteur d'une fente. Je te l'ai déjà dit, c'est a toi de décider que les choses peuvent changer... Pour ce qui est de comprendre les émotions des parents qui découvre une fente chez leur enfant, tu ne pourras réellement le coprendre que quand tu seras papa a ton tour...
Je peux décider de ne plus passer pour un ado porteur de fente mais je n'y arriverais pas, tout simplement parce qu'il y aura toujours ces regards gênés, ces comportements pas naturels à mon égard, j'aurai pu arrêté de me prendre au sérieux dès le début, et ne pas dramatiser la chose, mais là je crois que c'est trop tard, les années commencent à défiler et j'ai trop pris l'habitude de me recroqueviller, et ils ont trop pris l'habitude de me voir comme un garçon renfermé sur soi-même. Je ne peux pas ou plus changer d'ici l'opération et même si j'essaierai je bataillerai énormément je pense. Je me suis fait du mal oui, je suis peut-être fragile mentalement lol.
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 22:33

théomama a écrit:
coucou Max...et bien tu as eu de la lecture ici Wink

tu sais il n'y a pas vraiment de juste ou d'injuste... ces malformations arrivent... et c'est comme cela. C'est tombé sur toi...Mais cela ne veut pas dire que la vie t'en veut... qu'elle a été injuste avec toi..c'est juste la nature qui s'est plantée...
Après on peut voir tout cela à des niveaux spirituels ..mais je ne vais pas me lancer là dedans avec toi à moins que tu sois croyant.

Citation :
Je sais qu'il faut de tout pour faire un monde mais je ne voulais pas être ce genre de personne.
on ne décide pas qui on va être... ! c'est vrai pour tout le monde... et on a absolument tous un chemin d'acceptation de soi à faire... si on lutte contre soi même alors ça risque fort de nous rendre malheureux...

Cette fente a pris toute la place dans ta vie....et je peux comprendre que quelque chose qui se voit comme le nez au milieu du visage prenne autant d'importance. Et puis la fente ce n'est pas rien, sinon nous ne serions pas tous ici à échanger Wink

Mais je pense que tu broies quand même du noir avec tout cela...et que ça a pris beaucoup beaucoup beaucoup d'importance....

Citation :
Je veux pas être le mec à qui on sourit niaisement parce que je suis différent, parce qu'on pense comprendre ma douleur, ça peut se comprendre non ?
mais qui a dit qu'il s'agirait de t'aimer par pitié ? ...non Max je t'assure que des personnes passeront au delà de ta fente ou de ton apparence pour t'aimer... et cela sans se forcer ou sans devoir avoir pitié de toi. Tu as là une idée erronée de la vie et de l'amour... mais c'est normal à ton âge... tu verras que la réalité est tout autre... tu sous estimes les autres en quelque sorte Wink
Citation :

Je n'ai pas demandé à ma mère toutes ces questions, en faite je ne lui en ai demandé aucune. Je crois que j'ai pas confiance, j'ai l'appréhension qu'elle me dise des choses qui me passeront de travers et me descendront encore plus le moral, et ce sera reparti pour des souffrances etc, oulala dieu que je suis fragile.
oui tu es conscient de ta fragilité...effectivement en posant de genre de question on prend le risque d'avoir des réponses durs à entendre...peut être qu'il vaut mieux éviter pour l'instant..

bon ...à la vue de tout cela je crois quand même que tu devrais te faire aider par un professionnel afin de pouvoir avancer dans ton histoire. As tu la possibilité de te mettre en contact avec un psychologue ? il y en a-t-il un au lycée ?

Non je ne suis pas croyant ^^.

Oui je sais que lutter contre soi-même rend malheureux, mais je n'arrive pas à m'aimer, je sais pas, je pense que je m'en rends lorsque des personnes me disent que j'ai la "gueule cassée", "visage difforme, déformé", ça me blesse énormément intérieurement, et le pire dans tout ça c'est que je ne peux pas répliquer, je manque énormément de répartie à ce niveau là, parce que je pense peut-être la même chose qu'eux, c'est triste à dire, je m'en rends compte en écrivant ce message. Je les rejoins sur ce qu'ils disent, ce qui me force à me rabaisser, à m'incliner face à ce que la nature m'a faite.

J'ai l'impression qu'un visage déformé est le pire des handicaps que l'on puisse avoir, je me trouve égoïste mais bon.. Surtout que l'un de mes frères n'a lui aussi pas eu de chance, il n'a vraiment pas été servi par la vie et dire qu'avoir une fente labiale est l'une des choses les plus difficiles à vivre est odieux (mon point de vue). Il n'a que 12 ans et a subi une tonne d'opérations, on ne peut plus les compter. Ma fente à côté de ce qu'il endure, c'est rien.

Oui voilà je pense sous-estimer les autres, ou plutôt les comprendre par rapport au fait que le désir physique est un élément important dans la séduction.

J'ai vu un psychologue en 2012 et début 2013, puis après j'ai arrêté de mon plein gré.
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 22:35

loupette a écrit:
salut max, désolée que mon message t choqué, mais j'espère que tu pourras avancer, que ton malaise finisse bref je l'espère sincèrement que tu puisse t'épanouir....

Comme tous les messages que tu as lu, je comprends que ça soit difficile pour toi ou roro!!
je ne suis pas porteuse de fente  et je sais pas ce que vous ressentez et oui j'espère que ma fille ne souffrira pas des gens!!!

J'ai 32 ans donc je suis passée par l'ado et comme on te disait c'est une sale période car moi j'étais assez costaud et trop gentille, même bête disons le terme!! je faisais tous pour qu'on m'aime bien!! bref je me suis fais pourrir!!

Donc je crois que chacun à sa croix à porter dans l'adolescence!!

Je comprends que tout te choque mais si ça peux te rassurer ma fille depuis qu'elle est là, que j'ai une image d'elle en vrai, je la trouve la plus belle!!! Smile

bon courage pour la suite


Merci pour votre message, j'aurai aimé avoir une adolescence plus facile, plus accessible, et moins laborieuse vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Max'...   Aujourd'hui à 9:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Max'...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos bébés et la fente labio-palatine :: QUI EST QUI? :: PRESENTATIONS.......-
Sauter vers: