forum
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Une bonne année 2016 à tous et la santé pour nos loulous.

Partagez | 
 

 Max'...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 22:45

TalonsAiguilles a écrit:
Je ne sais pas si les choses sont si simples romane... Il y a des gens qui ne supporteront pas les "petites" épreuves que la vie leur impose et d'autres qui profiteront de la vie malgre les "grosses" catastrophes qui leur tombent dessus et parfois a répétitions. Il y a des gens qui s'écroulent car le monde semble leur tomber sur la tête et d'autres qui prennent facilement du recul fasse aux petits tracas quotidiens. Ça dépend de notre éducation, de notre tempérament, du soutien que l'on reçoit et surtout des décisions que l'on prend pour nous.
Oui je suis plutôt ces personnes qui s'écroulent facilement et rapidement, je fais souvent de petites déprimes. Je vois que mon train-train quotidien n'est plus supportable, il faut que je me remette en question. Ce qu'il me faut et que j'aime bien c'est du changement, j'ai besoin d'air frais parce que là je commence à etouffer c'est plus possible j'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 22:53

truiss a écrit:
Je rejoins Talonaiguille sur le fait que nous ne sommes pas tous "armés" de la même façon face à la vie. Nous avons tous des sensibilités différentes, ce n'est pas qu'une question de volonté et de choix quant à la vision que l'on a de la vie. Il y a des gens pour qui certains obstacles vont paraître insurmontables alors que pour la majorité des gens il y a "plus grave" et "pas de quoi en faire un plat", mais pour cette personne là, c'est juste trop difficile...

L'important je pense, quelle que soit la situation, c'est de ne pas rester seul avec sa souffrance... La semaine dernière, la prof de psycho nous expliquait qu'on avait pour la majorité d'entre nous des comportements parfois névrotiques ou psychotiques, et une étudiante lui a demandé quand est ce qu'on devait considérer qu'on allait suffisamment "mal" ou qu'on était suffisamment "dysfonctionnel" pour consulter, et la prof a répondu "quand on s'aperçoit qu'on a plus de choses négatives ou douloureuses dans sa vie que de positives, on peut considérer qu'on pourrait avoir besoin d'aide".

En gros ce n'est pas vraiment la situation qui fait qu'on a un besoin légitime d'aide ou qu'on a légitimement le droit d'aller mal, c'est notre sensibilité, notre construction psychique, les obstacles de la vie qui nous ont fragilisés et rendus particulièrement vulnérables à certaines choses qui feront qu'une situation problématique en particulier va déclencher quelque chose de douloureux, d'angoissant, un mal être ou une dépression qui peut nécessiter d'avoir besoin d'aide...

Pour pouvoir "voir la vie du bon côté" et tirer parti des expériences compliqués, il faut au préalable en être capable, ne rien avoir qui parasite notre vision des choses et notre sensibilité...

Enfin voilà c'est à la fois un avis perso et étayé par ce que j'ai pu comprendre de mes cours ces derniers temps...
Je ne me sens pas capable de rire de mes problèmes, d'arrêter de me prendre au sérieux, je ne veux pas être une bête de foire et devenir une porte ouverte à toutes les moqueries. Ce que je veux c'est être respecté quoi. Je pense que c'est pour ça que je me bloque. J'aime bien faire rire les gens mais pas par rapport à mon physique, je suis drôle pour ce que je dis, fais, etc... mais je ne veux pas l'être pour mon physique. Si je me mettais à pratiquer l'auto-dérision je toucherai le fond mentalement je pense.

Devrais-je faire un tri pour voir ce qui est positif et négatif dans ma vie ?

Oui je ne pense pas pouvoir tirer parti de mes expériences compliquées malheureusement...

Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 22:55

louloute33 a écrit:
Ton temoignage m a touché Max.  C est un age que je trouve deja "compliqué" en temps normal,mais avex la fente c est surement encore un cran au dessus.
Je pense que tout les parents ou futurs parents ont peur pour leur enfant, la fente est une angoisse supplementaire mais je pense que rien n est insurmontable avec de l amour. Cela peut paraitre bateau comme facon de parler mais c est vraiment comme ca que je ressens les choses. Tu sais a l annonce de la malformation lors de ma 2nd echo j ai vecu un dechirement interieur,une culpabilité immense mais surtout une force d aimer! J avais ce petit etre depuis 5 mois deja au creux de mon ventre, et bien sur j etais heureuse et j aimais deja ce petit etre mais sans vraiment m en rendre compte. Apres tout ca c etait clair, meme si n est pas encore né j aime ce petit bonhomme plus que tout au monde et je donnerai tout pour lui, fente ou pas fente.
Merci pour votre message et ne vous inquiétez pas je comprends très bien votre déchirement intérieur je trouve ça normal.
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 23:00

truiss a écrit:
c'est marrant moi c'est un pédiatre spécialiste en lactation qui m'a prescrit l'AD et une psychiatre qui m'a aidée à l'arrêter lol!
Sinon en terme de thérapie mon avis perso c'est que ça dépend vraiment de la pathologie, du problème, tout ne se résoud pas en analyse et tout ne se résoud pas avec une thérapie comportementale. Perso je pense que le comportementalisme peut être d'une grande aide et être plus efficace sur le coup, mais si on ne trouve pas le fond du problème on peut prendre le risque qu'il récidive, non? Enfin je m'y connais pas trop en comportementalisme, je n'ai jamais eu affaire à ce genre de thérapie. J'ai fait de la psychanalyse de la psychothérapie, et j'ai vu une psychiatre, j'ai même vu pendant pas mal de temps une thérapeute énergéticienne, ça m'a pas vraiment aidée dans le fond mais c'était une sorte de thérapie de bien être qui a eu ses avantages aussi...

heu je me rend compte qu'on est entrain de dévier le post de Max lol!
Lol je vous en veux pas. J'ai essayé de comprendre tant bien que mal ce que vous racontiez :').
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 23:01

mignonette a écrit:
bonjour,
notre petite Hanna a aujourd'hui 2 ans.
Lorsque nous avions beaucoup d'informations auxquelles nous devions faire face et que nous avions du mal à les surmonter, nous nous sommes rapprochés du service maxillo qui nous a orienté vers un psychologue. Ce dernier a su tout de suite mettre des mots sur nos questionnements et nous a permis d'avancer. Hanna disposera de cette aide tout le long de sa vie! il ne faut pas hésiter!
Je vais me faire opérer en aout 2014, est-ce encore nécessaire ?
Revenir en haut Aller en bas
truiss
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)
avatar

Nombre de messages : 1584
Age : 37
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Cédric
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 23:02

oui l'autodérision est un jeu dangereux et à double tranchant... Moi c'est le parti que j'ai pris il y a déjà très longtemps, quand arrivée à un carrefour de ma vie, à l'adolescence, j'ai décidé de changer d'attitude, de personnalité, de façon de voir, et je me suis mise à rire de moi, je trouvais ça moins dur, c'était une sorte de revanche qui me donnait l'impression de couper l'herbe sous le pieds de ceux qui auraient voulu se moquer... Je me disais que plus je disais du mal de moi, ou plus je me comportais mal, que pourraient dire de plus les autres?

Je me suis tellement habituée à fonctionner comme ça que j'ai du mal à ne pas le faire encore aujourd'hui 15 ans plus tard. Ca a quelque chose d'effrayant pour les autres. Je me suis encore pris un sermon de 45 minutes par ma responsable de filière la semaine dernière alors que j'ai 33 piges! Elle m'a dit qu'en un mois elle avait compté au moins une 10aine de fois où je me "dévalorisait". Je lui ai dit que j'avais un humour à la con et qu'il ne fallait pas prendre ça au sérieux, mais elle m'a dit que je c'était un mauvais parti. Que je ne pouvais pas espérer être respectée professionnellement si je ne me respectait pas moi même. Elle a raison.

Ca me parle beaucoup quand tu dis que tu ne sais pas quoi répondre aux gens parce que finalement tu es d'accord avec eux... C'est terrible de se le dire mais peut être qu'il faudrait commencer par là... Te donner ce que tu voudrais que les autres te donnent : de la bienveillance, de l'indulgence, et ce respect auquel tu as droit pour tout ce que tu es et qui ne se résume pas à une cicatrice...

_________________
Laetitia, 33 ans, maman de :
Cédric, 14/04/2004 Mon courageux lardon plein de malice
(fente maxilio-labiale droite et palatine bilatérale complète, pied bot varus equin)
Camille, 06/06/2009 mon petit soleil à moi!
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 23:17

Karine A. a écrit:
Hello, Max. Tu sais, elle a bon dos, la flp...
Il y a des tas de personnes qui souffrent juste parce qu'elles ont un physique "atypique" ou "hors-normes". Il y a les gros, les maigres, les grands, les petits, les poilus, les roux, les frisés, et bien sûr les types raciaux, les porteurs d'appareils dentaires, de lunettes épaisses, celles qui trop jeunes ont de généreuses poitrines, ceux qui ont des scolioses, des grandes bouches, des grandes dents, des gros nez, etc, etc... Tu ne le sais paut-être pas, mais toutes ces personnes aussi ressentent ce que tu ressens, et elles sont nombreuses, foi d'ex-complexée! Bien sûr, tu vas me dire que ce n'est pas un argument.

En vérité, comme le chantait si bien Goldman, ce que tu penses être un grand malheur, c'est ta CHANCE.
C'est d'autant plus  ta chance que tu as un joli corps dont tu prends soin ( c'est super, continues! ) et un cerveau qui fonctionne bien ( tu écris et t'exprimes bien Wink )
Alors tu vas me demander en quoi est-ce que c'est une chance.
Hé bien parce que, de la souffrance naissent de TRÈS grandes qualités, qui vont contribuer grandement à ton charme, et naissent aussi des rêves et une grande force. Tu ne soupçonnes pas encore tout ça, parce que tu n'as pas beaucoup de recul sur la vie et les bienfaits que ce "malheur" va faire germer en toi. certains sont déjà à l'oeuvre, comme ton humour , ta sensibilité, ta capacité à rêver, ta rage aussi. Chaque pas qui te rapprochera de tes rêves, à commencer par ces interventions chirurgicales que tu attends si impatiemment ( je te comprends! ) va t'apporter ce qui pour d'autre n'est rien, alors que pour toi, ce sera énorme. Autrement dit, contrairement à ceux qui ne souffrent pas, tu vas être CONSCIENT du bonheur de bénéficier de choses simples dont tant de gens bénéficient sans savoir l'apprécier...
Ce n'est que le début d'une grande liste d'avantages... Wink

pour ce qui est de plaire, pense à Gainsbourg et sa gueule cassée, son nez improbable, ses yeux globuleux, ses oreilles en chou-fleur... aurait-il été gainsbourg sans toutes ces disgrâces? je ne le pense pas! Et ça ne l'a pas empêché d'être un immense séducteur qui a fait craquer les plus belles femmes. Je pense même que ce sont ces disgrâces qui lui ont conféré ce charme, grâce à la personnalité que celui lui a fait développer.

Je vais te raconter mon histoire:

Lorsque j'avais 12 ans, ma meilleure amie avait une FLP. Nous nous comprenions.
Lorsque j'étais enfant, j'étais moche. Très chétive, mal vêtue parce que négligée par mes parents, les cheveux très frisés, mal coiffés, je portais des lunettes de myope aux verres épais qui me faisaient de tout petits yeux de fouine, ornés de grosses montures "sécurité sociale" ( les plus vilaines du magasin ) , qui cachaient mon visage, posées sur un gros nez busqué, épaté et complètement disproportionné par rapport à mon visage fin et mes lèvres très fines. je ne sais pas si tu imagines le tableau...
J'ai essuyé des moqueries , chaque jour de ma vie depuis l'âge de 9 ans jusqu'à l'âge de 15 ans.
Crois-moi, les petits cons que je croisais n'étaient pas tendres avec moi. Je n'avais pourtant pas la moindre flp, vois-tu...
Pourtant j'ai dû affronter le regard des autres, souvent dur, les quolibets, les mises à l'écart... J'ai pensé moi aussi, exactement comme toi, ne jamais pouvoir plaire. Je me trouvais moche moi-même, et a me rendait très triste, même si, parallèelement cela m'a fait développer des stratégies d'adaptation, un caractère et une sensiilité que je n'échangerais pas contre une autre enfance! Comme toi, j'enviais les autres et je pensais que leur bonheur ( du moins pensais-je qu'ils étaient heureux  ) ne serait jamais mien.

Et puis... les choses se sont inversées.
A la puberté, j'ai jeté mes lunettes aux orties,  ( j'ai d'abord porté des lentilles que je me suis offertes, puis, plus tard,  je me suis fait opérer des yeux. )
J'ai appris à  dompter mes cheveux, à utiliser un sèche-cheveux et ma crinière hirsute est devenue une cascade de boucles blondes
Mon corps chétif d'enfant sportive est devenu celui d'une jeune femme aux courbes idéales...
J'ai pris mon indépendance et je me suis habillée avec caractère, à ma façon.
Déjà , à partir de là, plus JAMAIS je n'ai entendu la moindre remarque désobligeante à mon égard.
A ma grande surprise le garçon dont j'étais amoureuse a cédé à mes avances, c'est moi qui l'ai délaissé peu après,  et par la suite, j'ai essuyé vraiment très peu de "rateaux". Les garçons me draguaient souvent, les filles me jalousaient parfois...
J'ai pris de l'assurance, beaucoup d'assurance, j'ai compris que j'étais devenue plutôt jolie, plus jolie que la moyenne de filles... Cependant il restait encore un complexe à cause de ce nez...
Alors je l'ai fait refaire,  ( en 3 fois avant qu'il ne soit impeccable sur mon visage ) . Et j'ai fait repulper un peu mes lèvres.
C'était comme un coup de baguette magique. A partir de là, plus rien n'a plus jamais été comme avant. Mes opérations ne faisaient pas "faux"et de jolie, je suis devenue vraiment très jolie, voire belle...
Non seulement j'ai perdu tout complexe, mais j'ai découvert ce qu'est la confiance en soi... Et surtout, surtout... j'ai découvert que les autres, ceux que je croyais vivre un bonheur auquel je n'avais pas droit, les autres étaient bien moins heureux que je ne l'imaginais...
J'avais gagné une force supérieure à la moyenne. J'avais développé de telle ressources que j'ai excellé dans les activités que je pratique, et j'e suis devenue une référence nationale dans mes passions...

Les années ont passé. Ils ont vieilli, ceux de mon âge. Ils se sont laissé aller à la fois mentalement, souvent, et physiquement. Pourquoi prendre soin de ce qui pour eux était acquis dès la naissance et normal?  ils ont grossi, ils ont enlaidi. Les filles courent après les kilos en moins et, vois-tu Max, à plus de 40 ans , je reste mieux faite que la plupart des petites jeunes de 20 ans... Alors je ne cours après plus rien, que l'accomplissement de ma personnalité profonde, à travers mes passions. Je reste une belle femme, et je n'ai qu'à entretenir ce corps pour le rester. Du coup, je me consacre à l'essentiel, tout en préservant ce physique, qui a certes un peu vieilli mais qui continue de me combler parce qu'on n'oublie jamais ce par quoi on est passé.
Je suis pleinement heureuse. Peut-être parce que j'ai si désespérément rêvé de le devenir... Je repense parfois à la petite fille que j'étais, qui a tant souffert, j'ai envie de la serrer dans mes bras, de la consoler en lui disant ce que je te dis car aujourd'hui, c'est le tour d'autres petites filles et d'autres jeunes hommes de passer par cette souffrance.

Pour résumer toute cette histoire plus simplement, Max, je te dirais que, quand on a eu vraiment faim, on sait savourer le moindre repas toute sa vie durant. On en connait la valeur alors on ne le gaspille pas et on en profite pleinement.
Avoir eu faim, c'est donc une véritable chance, dont ne bénéficient pas ceux qui n'ont jamais eu faim.
Et n'oublie pas, ta souffrance d'aujourd'hui contribue à te forger une personnalité et des traits de caractères éminemment PRÉCIEUX.
C'est ta chance. Le temps te le démontrera, n'en doute pas.
Avance sur ton chemin, serre un peu les dents aujourd'hui, car oui, c'est douloureux, mais ne t'inquiète pas: ta vie est DEVANT toi. Aujourd'hui, tu ne fais que la préparer.
[/color][/center]
Le fait de vivre parmi les gros, les maigres, les grands, les petits, les poilus, les roux, les frisés, les types raciaux, les porteurs d'appareils dentaires, de lunettes épaisses, etc ne peut rien changer à la vision que j'ai de l'image que je projette. Ce que j'ai on ne peut pas se le cacher, c'est peu commun... J'aurai de très loin préféré être grand, maigre, etc plutôt que d'avoir une fente.

Oui c'est vrai, je vais si l'opération se passe bien, profiter des choses simples plus facilement. Votre message me fait impatienter, j'ai tellement hate, vous m'avez fait voir ma vie après-opération, je me suis projeté, je la vois comme une véritable seconde vie.
Après je ne pense pas être la seule personne a profité des choses simples, parce que tout le monde a des problèmes, mais lorsque je serais bien opéré, je serai un nouvel homme, une nouvelle personnalité, caractère, attitude, vision du monde ohhhh je m'emballe je pense.

Serge Gainsbourg était un artiste connu et reconnu aussi, je n'ai pas son talent, il était charismatique, intelligent, unique, confiant.
Mais c'est vrai que quelque part cela peut faire espérer, à voir !

Wouah, c'est une histoire honorable. Sincèrement je trouve que vous avez du mérite bravo. Comme quoi, la jeunesse difficile peut-être très utile à l'avenir. Pour réussir il faut souffrir, connaitre ce qu'est la souffrance. Je vous admire vous m'avez fait espérer un avenir radieux.

Il y a une chose que j'aimerai de plus faire, que je n'ai jamais eu le courage de faire, c'est de m'affirmer, d'avoir une personnalité, ne pas être fade, ne plus me cacher, ne plus être timide malgré moi. J'ai tellement de chose à montrer, je sais qu'au fond de moi je sais beaucoup de chose, que je veux faire partager tellement de chose. Mais je ne peux pas pour l'instant parce que j'ai pas la confiance. J'ai besoin d'être sûr, que tout soit ok... Bref MERCI.

Et très belle chanson de Jean-Jacques Goldman au passage Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 14 Oct 2013 - 23:27

truiss a écrit:
oui l'autodérision est un jeu dangereux et à double tranchant... Moi c'est le parti que j'ai pris il y a déjà très longtemps, quand arrivée à un carrefour de ma vie, à l'adolescence, j'ai décidé de changer d'attitude, de personnalité, de façon de voir, et je me suis mise à rire de moi, je trouvais ça moins dur, c'était une sorte de revanche qui me donnait l'impression de couper l'herbe sous le pieds de ceux qui auraient voulu se moquer... Je me disais que plus je disais du mal de moi, ou plus je me comportais mal, que pourraient dire de plus les autres?

Je me suis tellement habituée à fonctionner comme ça que j'ai du mal à ne pas le faire encore aujourd'hui 15 ans plus tard. Ca a quelque chose d'effrayant pour les autres. Je me suis encore pris un sermon de 45 minutes par ma responsable de filière la semaine dernière alors que j'ai 33 piges! Elle m'a dit qu'en un mois elle avait compté au moins une 10aine de fois où je me "dévalorisait". Je lui ai dit que j'avais un humour à la con et qu'il ne fallait pas prendre ça au sérieux, mais elle m'a dit que je c'était un mauvais parti. Que je ne pouvais pas espérer être respectée professionnellement si je ne me respectait pas moi même. Elle a raison.

Ca me parle beaucoup quand tu dis que tu ne sais pas quoi répondre aux gens parce que finalement tu es d'accord avec eux... C'est terrible de se le dire mais peut être qu'il faudrait commencer par là... Te donner ce que tu voudrais que les autres te donnent : de la bienveillance, de l'indulgence, et ce respect auquel tu as droit pour tout ce que tu es et qui ne se résume pas à une cicatrice...
Oui c'est vrai que dire du changer du tout au tout pour ainsi rire de soi et ne pas hésiter à dire du mal de moi est une solution. Mais moi je sais que si je le fais, les gens qui m'entourent m'accompagneront dans mon auto-dérision et moi je ne pourrais pas l'accepter. Je veux bien parler en mal de moi-même, mais je ne veux pas que les autres en profitent pour le faire, je crois que c'est humain. C'est pour ça que j'évite ce genre de méthode.

Oui voilà, je redoute le manque de respect des autres. Puis je suis quelqu'un qui aime la perfection, j'aime bien donner le meilleur, que les choses soient au paroxysme quoi. Même si j'ai tendance à me relacher en ce moment.

Oui mais voilà moi je ne sais pas ce que je préfère entre voir des gens qui n'osent pas me demander ce que j'ai eu, qui me regarde alors avec gene, ou qui rigole de moi, et ceux qui n'ont pas peur de dire le soucis, ce qu'il ne va pas, peut-être pas avec un vocabulaire adéquat mais comme ça l'abcès est crevé. C'est pour ça que je me cache tout le temps, je n'ai confiance en personne, uniquement en mes 2/3 potes de lycée que je peux regarder dans les yeux sans difficulté. Ils ont l'habitude de me voir, ils ont su faire abstraction... Ils m'en ont jamais parlé, mais après peut-être que dans mon dos...

Revenir en haut Aller en bas
théomama
Administrateur
 Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18732
Age : 47
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Mar 15 Oct 2013 - 5:34

Citation :
Puis je suis quelqu'un qui aime la perfection, j'aime bien donner le meilleur, que les choses soient au paroxysme quoi.
il est très fatiguant de courir après la perfection... car le risque est de se sentir continuellement insatisfait...

Franchement Max avec tout ce que tu réfléchis tu vas finir par trouver une porte de sortie à ta souffrance...

_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Mer 16 Oct 2013 - 22:39

théomama a écrit:
Citation :
Puis je suis quelqu'un qui aime la perfection, j'aime bien donner le meilleur, que les choses soient au paroxysme quoi.
il est très fatiguant de courir après la perfection... car le risque est de se sentir continuellement insatisfait...

Franchement Max avec tout ce que tu réfléchis tu vas finir par trouver une porte de sortie à ta souffrance...
Je crois que je cours après la perfection tout simplement parce que j'arrive pas à me trouver, savoir ce que je veux vraiment. Je crois que c'est une décision prise par défaut enfin bon !
Merci pour votre message.
Revenir en haut Aller en bas
Karine A.
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 5
Age : 46
Date d'inscription : 12/10/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 17 Oct 2013 - 21:24

Hello Max, je voulais aussi te préciser, lorsque cette chanson de JJGoldman est sortie, j'étais encore la toute jeune fille moche qui essuyait chaque jour des moqueries et des quolibets. Chaque jour. C'était très dur, je t'assure, même si je cachais ma douleur.  J'avais des surnoms honteux, tellement honteux que je crois n jamais avoir pu en parler par la suite. J'ai vraiment souffert. Tu vois, rien qu'en l'écrivant j'en ai les larmes aux yeux. Je rejetais moi-meêm ce physique qui me faisait tellement souffrir qu'un jour dans un accès de douleur, j'ai déchiré absolument toutes le photos de moi que j'ai pu trouver car j'avais terriblement honte de mon propre physique... Quelle tristesse d'en arriver là...
Alors certes je n'avais pas de FLP, mais tu ne devrais pas sous-estimer pas la douleur de tous ceux qui, d'une façon ou d'une autre, et ce n'est pas toujours pour une raison physique, sont rejetés parce que différents.
Bref quand la chanson est sortie, j'avais le sentiment qu'il s'adressait à moi.

Bien sûr, je ne pouvais pas concevoir une seconde que c'était effectivement une chance, ni en quoi les rêves qui naissent de la souffrance sont un atout. C'est tellement plus tard, quand tout ce malheur a été derrière moi, quand j'ai réussi tant de choses auxquels des tas d'autres personnes rêvaient sans jamais les réussir, que j'ai comprsi le sens de cette chanson. Il avait tellement raison!

Par contre ,j'avais un caractère affirmé, et quand on te lit on devine que toi aussi.
Je comprends ton impatience, mais je te rappelle que pour mon nez, dont mon chirugien a dit qu'il était tellement bizarre que c'était "presque une anomalie",  il a quand même fallu 3 interventions pour un résultat vraiment satisfaisant.

Et je te répète aussi que ta vie est DEVANT toi, et que peut-être n'auras-tu pas l'adolescence de tes rêves, mais que, plus tard quand toi et ceux de ton âge auront grandi, le physique sera réellement beaucoup moins un obstacle aux rapports sociaux et aux sentiments. Ainsi est l'être humain, et son évolution mentale avec l'âge.

Prends soin de toi, aime-toi. Tu es debout sur tes 2 jambes, tu es bien fait, tu es intelligent, et tu as la gnaque. Que d'atouts dans cette vie!
Sois patient mon jeune ami, sois patient, s'il te plait. Tu n'as pas le choix, alors sois patient. Les autres te font bien assez de mal pour que tu ne te tortures pas toi-même avec de l'impatience.
Ton tour viendra et alors tu auras, grâce à cette expérience, des avantages réels que tant d'autres non pas...
Sois patient, encore. Courage.
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Jeu 17 Oct 2013 - 23:23

Karine A. a écrit:
Hello Max, je voulais aussi te préciser, lorsque cette chanson de JJGoldman est sortie, j'étais encore la toute jeune fille moche qui essuyait chaque jour des moqueries et des quolibets. Chaque jour. C'était très dur, je t'assure, même si je cachais ma douleur.  J'avais des surnoms honteux, tellement honteux que je crois n jamais avoir pu en parler par la suite. J'ai vraiment souffert. Tu vois, rien qu'en l'écrivant j'en ai les larmes aux yeux. Je rejetais moi-meêm ce physique qui me faisait tellement souffrir qu'un jour dans un accès de douleur, j'ai déchiré absolument toutes le photos de moi que j'ai pu trouver car j'avais terriblement honte de mon propre physique... Quelle tristesse d'en arriver là...
Alors certes je n'avais pas de FLP, mais tu ne devrais pas sous-estimer pas la douleur de tous ceux qui, d'une façon ou d'une autre, et ce n'est pas toujours pour une raison physique, sont rejetés parce que différents.
Bref quand la chanson est sortie, j'avais le sentiment qu'il s'adressait à moi.

Bien sûr, je ne pouvais pas concevoir une seconde que c'était effectivement une chance, ni en quoi les rêves qui naissent de la souffrance sont un atout. C'est tellement plus tard, quand tout ce malheur a été derrière moi, quand j'ai réussi tant de choses auxquels des tas d'autres personnes rêvaient sans jamais les réussir, que j'ai comprsi le sens de cette chanson. Il avait tellement raison!

Par contre ,j'avais un caractère affirmé, et quand on te lit on devine que toi aussi.
Je comprends ton impatience, mais je te rappelle que pour mon nez, dont mon chirugien a dit qu'il était tellement bizarre que c'était "presque une anomalie",  il a quand même fallu 3 interventions pour un résultat vraiment satisfaisant.

Et je te répète aussi que ta vie est DEVANT toi, et que peut-être n'auras-tu pas l'adolescence de tes rêves, mais que, plus tard quand toi et ceux de ton âge auront grandi, le physique sera réellement beaucoup moins un obstacle aux rapports sociaux et aux sentiments. Ainsi est l'être humain, et son évolution mentale avec l'âge.

Prends soin de toi, aime-toi. Tu es debout sur tes 2 jambes, tu es bien fait, tu es intelligent, et tu as la gnaque. Que d'atouts dans cette vie!
Sois patient mon jeune ami, sois patient, s'il te plait. Tu n'as pas le choix, alors sois patient. Les autres te font bien assez de mal pour que tu ne te tortures pas toi-même avec de l'impatience.
Ton tour viendra et alors tu auras, grâce à cette expérience, des avantages réels que tant d'autres non pas...
Sois patient, encore. Courage.
I love you
Je me retrouve dans ton premier paragraphe lorsque tu dis que chaque jour était très dur.
Lorsque je parle à ma mère de ma différence, je deviens un de ces pleurnichards... Du jamais vu. C'est tellement lourd, je pense, tellement fort, ça prend tellement d'ampleur dans ma vie que mes pleurs viennent spontanément. Mais bon je pleure très rarement hein, 2 fois par an on va dire.
Au final je ne sais pas si je suis aussi malheureusement que vous ne l'aviez été, de là à déchirer ses anciennes photos, je pourrais pas je sais que je m'en voudrais énormément, je sentirai très bien que je serai en train de me faire du mal à moi-même, ça serait comme tirer un trait sur moi même en faite, me détruire. Hé, mine de rien j'assumerai presque la personne que je suis actuellement.

Je vous rassure, je ne pense pas sous-estimer votre douleur, j'essaie d'être un maximum compatissant dans la vie de tous les jours avec les gens qui m'entourent. Bizarrement, moi qui est une personne ayant énormément de problème, trouve le moyen d'aider les autres, de les conseiller, de les guider dans les leurs. De ne parler QUE D'EUX, et pas de moi.

J'espère pouvoir profiter des trésors de cette chanson autant que vous, vous semblant en être énormément reconnaissante.

Personnellement, je ne sais pas, enfin je ne sais plus si j'ai un caractère affirmé, ma différence m'a fait m'effacer, m'a fait devenir une personne sans saveur, je ne me suis pas affirmé pendant deeeeeeeeees années, énormément d'années, j'ai trop peur. Je ne peux pas imposer mon caractère malheureusement même si je sais que c'est ça qui séduit, qui change la donne quelque part. Mais je sais qu'il va y avoir de la douleur, de la blessure, je vais souffrir si je commence à devenir moi-même.

Trois interventions pour un résultat satisfaisant ? Ohh, est-ce que votre nez fait "refait" ? Désolé d'être indiscret mais je veux vraiment savoir en faite, si le résultat reste naturel ou non.

J'aimerai bien que l'on me répète clairement les avantages que j'aurai dans le futur contrairement aux autres, je ne les vois pas vraiment là en faite ^^. Je sais que vous me les aviez dit mais je les ai oublié, elles ne sont pas visibles pour le moment :').

Mais mon problème aussi, c'est que j'ai un véritable problème de conversation, avec les filles surtout. J'sais pas quoi dire c'est ouf, comme je suis pas, et je peux pas être naturel, j'arrive à rendre une conversation fluide quoi. Bon ça dérive un peu sur des leçons de séduction lol mais je sais vraiment pas comment m'en sortir à ce sujet. Je dis rien, j'ai vraiment pas d'inspiration et ça ça me tue. Faut vraiment qu'on me donne des conseils dans une société très fermée. Ou t'es tout de suite pointé du doigt quand tu fais ceci cela.. Voilà moi ce que je voudrai c'est qu'on puisse me demander un service tout naturellement parce qu'on sait qu'au fond je ne suis pas hostile, etc... J'aimerai bien me faire de nouveaux amis quoi, et arrêter d'avoir toujours les 2/3 potes de toujours, franchement. Mais bon c'est surtout avec les filles c'est un truc de ouf.
Revenir en haut Aller en bas
théomama
Administrateur
 Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18732
Age : 47
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Ven 18 Oct 2013 - 7:05

Citation :
e crois que je cours après la perfection tout simplement parce que j'arrive pas à me trouver, savoir ce que je veux vraiment
oui tu as sans doute raison...la recherche de perfection cache des fragilités... peut être que quand on ne peut pas s'aimer tel qu'on est...on tente de devenir un être parfait...

Citation :
mais mon problème aussi, c'est que j'ai un véritable problème de conversation, avec les filles surtout. J'sais pas quoi dire c'est ouf
mais peut être que tu te compliques un peu trop la vie....on est pas au cinéma...et les dialogues sont souvent hésitants et peu assurés dans ce genre de situation... tu sais si je me souviens de mon adolescence ... ce qui m'attirait chez les garçons c'était juste qu'ils prêtent attention à moi... et que je puisse partager sur des sujets d'intérêts dans la vie.... Pas besoin de gros discours ou de je ne sais quoi...
Ne va pas croire que les filles que tu croises sont sûres d'elles et ne se posent pas de question sur elle même non plus. Nous souffrons TOUS d'un manque de confiance en nous! surtout à cet âge... alors on est tous dans le même bain...avec les mêmes craintes etc...
dans la vie les amis peuvent changer mais on ne les alignes jamais sur des kilomètres...les amis, les vrais, restent peu nombreux....
ensuite on a plutôt des connaissances...et pour faire des nouvelles rencontres rien de telles que de faire des activités...sportives, artistiques, ou autre...


_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
Karine A.
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 5
Age : 46
Date d'inscription : 12/10/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Ven 18 Oct 2013 - 12:07

Max' a écrit:
Bizarrement, moi qui est une personne ayant énormément de problème, trouve le moyen d'aider les autres, de les conseiller, de les guider dans les leurs. De ne parler QUE D'EUX, et pas de moi.
Hé bien , précisément, c'est une des grandes qualités dont on hérite quand on a souffert: la capacité à comprendre les autres, l'empathie.
Que crois-tu que l'on récolte des autres, quand on est capable de les écouter et  de les comprendre ? Que du bon ;-)

Tu voudrais une liste des avantage, voilà c'en est un, mais chaque personne est unique et en retire sans doute des avantages différents.
Cmome je te l'ai dit précédemment il y a la GNAQUE. Quand on a tellement désiré quelque chose qu'on n'avait pas, on développe cette gnaque. Et elle est une véritable force poru réussir tout un tas de choses dans la vie!
C'est peut-être une des raisons pour lesquelles j'ai si bien réussi dans les activités que je pratique ( comme je t'ai dit, je suis devenue une personne reconnue dans mon domaine )  

Un Autre avantage:  savoir apprécier ce que tu auras, bien mieux que ceux qui n'ont jamais douté de l'avoir un jour, ou qui l'ont toujours eu.

Le recul sur certains petits malheurs de la vie aussi, qui font qu'on en souffre  moins que d'autres

En somme une plus grande aptitude au bonheur,  une meilleure connexion avec les autres, une force intérieure qui favorise les réussites diverses.

Et encore une fois, il te faut être patient car c'est seulement à partir d'un certain degré de maturité que l aplupart des jeunes se laissent aller à zapper le "quand dira-t-on" et la question de l'apparence à tout prix. C'est donc à partir d'un certains âge que ces barrières tombent, indépendamment du physique.

Bien sûr , tout ça n'est que mon avis.


Voilà, je t'ai cité 4 éléments qui vont contribuer à ton bonheur et que t'aura apportés la FLP.

je ne t'ai pas raconté mon malheur passé pour te parler de mon cas personnel, mais pour t'illustrer le fait que ce que tu vis n'est pas le propre de la FLP et que des tas de jeunes ressentent le même type de douleur sans en avoir. Et ça ne se voit pas forcément, qu'ils souffrent. Pour ma part, ça ne se voyait pas , car j'ai toujours eu un caractère très enjoué, et affirmé. Sportive performante et longtemps excellente élève, je ne me suis jamais repliée sur moi-même, au contraire.
Tout le monde ne me rejetait pas. J'étais appréciée aussi.
Pour te répondre à mon sujet, mon nez fait très naturel, justement. Il n'est pas parfait, je n'ai pas cherché à ce qu'il le soit, il est juste en harmonie avec mon visage. Personne ne devine qu'il a été refait, quand je le dis, les gens sont toujours très étonnés.

QUant à la chanson, je ne le suis pas reconnaissante, je disais juste que j'en ai compris le sens beaucoup plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Romane roro
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 20
Localisation : Côtes-D'Armor, Saint-Brieuc, Rennes (22)
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Ven 18 Oct 2013 - 22:25

je suis d'accord avec toi, souffrir permet de mieux comprendre ceux qui souffre aussi... enfin, ils y en a qui ne voit que leur souffrance à eux, et qui ne font pas attention aux autres, ceux là, ce sont des égoïstes, purement et simplement.
Moi aussi je pense qu'à aider les autres, la preuve, sinon je ne serais pas là à parler avec vous aujourd'hui! je ne serais même pas sur ce forum, pourquoi?
Parce que je n'aurais pas penser que les parents ou les enfants comme moi souffre aux aussi, mais c'est faux, comme le disait Théorama, on souffre TOUS

Et c'est en aidant les autres que j'ai réussit à dépasser ma souffrance, bon, elle est toujours là quelque part, mais petit à petit, elle se referme, pour un jour l'être définitivement

On a tous un jour manquer de confiance en soi, j'ai confinace en moi, mais pas en tout ce que je fais! il faut savoir distinguer cette limite, la confiance en soi et quelque chose, mais avoir confiance en ce que l'on fait peut être différent ( je sais pas si tout le monde comprend de quoi je parle mais bon...)
Revenir en haut Aller en bas
http://j-fente-labio-palatine.skyrock.com/
Karine A.
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 5
Age : 46
Date d'inscription : 12/10/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Sam 19 Oct 2013 - 0:53

... et tu n'as que 16 ans!
Tu m'impressionnes beaucoup par ta maturité.
Revenir en haut Aller en bas
Romane roro
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 20
Localisation : Côtes-D'Armor, Saint-Brieuc, Rennes (22)
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Mer 30 Oct 2013 - 16:22

maturité... c'est un grand mot pour quelqu'un de mon âge, un peu trop même, je dirais plus que j'ai une vision des choses et une manière de parler mature, cela ne signifie pas que le soit totalement Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://j-fente-labio-palatine.skyrock.com/
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Ven 30 Mai 2014 - 17:09

Je suis de retour après plusieurs mois d'absences.
Ma première opération de février est effectuée, il ne me reste plus que celle de mi-août. La plus importante à mes yeux puisqu'elle sera portée sur l'esthétique !
Revenir en haut Aller en bas
Cend
VIP (vraiment importante pipelette)
VIP (vraiment importante pipelette)
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 41
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Samuel 06.04.2011 flmp unilaterale.Cend flmp bilaterale
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Max'...   Sam 31 Mai 2014 - 9:54

Bonjour Max,

comment s'est passé cette opération? et tu satisfait?

_________________
SOIS TOI MÊME, TOUS LES AUTRES SONT DÉJÀ PRIS. OSCAR WILDE.
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Dim 1 Juin 2014 - 22:59

Bonsoir,
Je l'ai prise à légère, je pensais que ça allait être surmontable mais l'après opération a été vachement douloureux je n'en pouvais plus.
Sinon elle s'est très bien déroulée à ce que j'ai cru comprendre. Plutôt soulagé.
Revenir en haut Aller en bas
théomama
Administrateur
 Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18732
Age : 47
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 2 Juin 2014 - 7:14

coucou Max.......zut pour la douleur.....qu'est ce qu'ils ont fait finalement lors de cette opération?

_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
Max'
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 48
Age : 21
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Max'...   Sam 4 Oct 2014 - 20:02

Bonsoir,
Voilà ma seconde opération (concernant l'esthétique de mon visage) s'est déroulée fin août, d'après le professeur tout s'est bien passé.
En ce qui concerne la douleur post-opératoire, je n'ai pas énormément souffert, ça n'a pas été un problème. Ce qui me gêne un peu au final, c'est le résultat. Ok mon nez a été ré-axé, ma lèvre embellie etc... Mais je ne suis toujours pas "conquis" je dirai, mais je m'y attendais, je savais bien avant l'opération que ça n'allait pas être aussi bien que je l'espérais du coup je ne suis pas si déçu que ça, mais non plus aux anges du coup.
Revenir en haut Aller en bas
twinnie
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 765
Age : 65
Nos Enfants(prenoms,dates...) : Josephine 05.12.2008 FLP droite Theophile 23.05.2013 FL gauche
Localisation : Lyon operés à Nantes par les dr Talmant
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Max'...   Sam 4 Oct 2014 - 20:30

Bonjour Max
j espere que cette operation va te donner confiance en toi ..Je ne connais pas ton visage mais ne sois pas trop exigeant ..Quand je vois les gens sans fente je remarque souvent des défauts qui nous accrochent nous, car on a tendance à comparer avec nos enfants mais qui sont invisibles pour les autres ..
As tu été opere par un specialiste des fentes ou un chir esthetique?
Revenir en haut Aller en bas
théomama
Administrateur
 Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18732
Age : 47
Nos Enfants(prenoms,dates...) : théo 24.04.1998 chloé 08.07.2001
Localisation : suisse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Max'...   Lun 6 Oct 2014 - 8:03

coucou Max...oui pas simple tout ça.....
mais je suis d'accord avec Twinnie.... sur ce que les gens voient ou non de nos défauts.....

et puis après on doit aussi (même si c'est plus facile à dire qu'à faire) cheminer dans nos têtes pour s'accepter tel qu'on est.....regarder à notre valeur, nos points forts....pour pallier à nos points faibles etc.... Wink

finalement je constate que peu de jeune adulte sont complètement satisfait du résultat...ce qui est compréhensible puisqu'effectivement on n'efface jamais complètement les séquelles d'une fente...je pense....

bon courage pour tout cela.....je n'ai pas trop d'autres solutions...à part un peu d'écoute à offrir...

_________________
ISA



mon fils né en 1998 fente unilatérale complète
Chloé née en 2001 fente sous muqueuse et délétion 4q21

présidente de l'association suisse romande
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Max'...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Max'...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos bébés et la fente labio-palatine :: QUI EST QUI? :: PRESENTATIONS.......-
Sauter vers: